petit-patrimoine

Ancien Dieu romain, Janus trouve une de ses représentations à Saint-Alour, à la frontière entre Plobannalec et Lesconil.

Ce Dieu, constitué de deux visages opposés, était à Rome le dieu des Portes, et gardait l’entrée des villes grâce à sa double face. Son temple ne restait ouvert qu’en période de guerre, afin qu’il puisse secourir les romains.

Les sculpteurs de Janus, deux membres de l’atelier d’art plastique de Lesconil (dont le Lesconilois Mr Hubert), dirigés par le président M. Stanzioni, ont vu en Janus un symbole de la commune, l’une de ses faces regardant vers Lesconil, l’autre vers Plobannalec.

D’après eux, Janus met en évidence le lien entre les deux pôles de la commune. Il semble en effet veiller à la fois sur la partie terrestre de la commune, Plobannalec, et sur la partie maritime, Lesconil.

Créée dans les années 80 à l’atelier d’art plastique de Lesconil, la statue de Janus a été offerte à la mairie en remerciement aux bons services qu’elle avait rendu à l’atelier d’art (prêts de locaux, d’ateliers…).

Il était d’abord prévu qu’elle soit installée à La Roche à l’entrée de Lesconil, mais elle a finalement trouvé sa place au carrefour de Saint-Alour. Seules les œuvres des vandales ont su l’en déloger, à plusieurs reprises, pour nettoyage.

Le contenu de cet onlget est en cours de conception, il sera bientôt disponible, patience :-)

En attendant l’une de ces pages peut vous intéresser :