2
Sep
FIN LE 22/09/2019

Exposition : « pochoù an amzer fall Signaux » de mauvais temps

Exposition

0H00

Le Sémaphore

Cette exposition comportant Peinture et Installation se tiendra à l’intérieur et à
l’extérieur du sémaphore.

Les sémaphores sont des bâtisses implantées à des endroits stratégiques. Lieux pour voir et
être vu. Patrimoine où s’invitent l’été les expositions. Un lieu inspirant !

Le sémaphore sera à Lesconil jusqu’en 1920 sera le seul bâtiment recevant le téléphone et le
télégraphe… Avec le grand mat du sémaphore les guetteurs signalaient aux marins les grands
traits de la météorologie y hissant différents cônes noirs pointe en haut ou pointe en bas, un
seul cône ou plusieurs cônes pour différencier les directions, les puissances des vents.
D’ailleurs les marins appelaient ces cônes noirs  » pochou an amzer fall  ».
…L’actuel sémaphore a été édifié en 1860, un premier sémaphore fut construit à la Palud en
1804. in : Hier Plobannalec Lesconil de Roland Chatain et Raymond Cariou 1994

Les matériaux privilégiés pour travailler la peinture et le volume sont, en petits et grands
formats : la couleur et les matières, le papier, le carton, la tarlatane, le tyveck, les branches de
saule ou bambou, plâtre, pierres…
Les techniques : peinture, dessin, estampage, gravure, modelage, assemblage…
Ainsi l’artiste produit des séries peintes sur des sachets de papier sulfure et des grands formats
peints sur papier, tarlatane, ou voiles de bateaux… des livres aussi en association avec des
poètes et des structures colorées en volume à base de saule et de bambou.
Disques, triangles, croix sont des formes simples déjà présentes dans son travail plastique,
Kathy Diascorn les retrouve dans ces signaux de sémaphoristes symboles d’alerte… qui deviendront ici
formes artistiques libres et poétiques.

Veuillez cliquer sur l’image pour l’agrandir

Chargement de la carte…